Ze Big Trip

La vie est un voyage

participer au Programme Vacances Travail (PVT) du Canada

23 décembre 2010

PVT drapeau Canada

Après avoir participé au Programme Vacances-Travail (PVT, ou WHV en anglais pour Working Holiday Visa) en Australie pendant Ze Big Trip (et l’avoir obtenu pour la Nouvelle-Zélande, bien que je ne l’ai finalement pas utilisé), je viens de postuler au PVT pour le Canada.

Cet article fait partie d’une série concernant l’immigration au Canada et a pour but de partager mon expérience pour aider celles et ceux qui souhaitent participer à ce programme qui permet de rester jusqu’à 1 an dans le pays et d’y travailler pour payer ses vacances !


Attention : cet article est fait pour vous aider, mais seules les informations fournies par le site officiel du Gouvernement du Canada sont garanties correctes pour préparer votre dossier

Le Principe du “Visa Vacances-Travail”

Le Visa Vacances-Travail est un visa accordé par le gouvernement du Canada pour permettre aux jeunes français de rester au Canada pendant 12 mois (contrairement à 3 mois généralement pour une simple visite touristique) et d’y travailler (presque) partout si on le souhaite, ce qui nécessite d’habitude un permis temporaire de travail (et donc une offre d’emploi).

C’est donc une solution très souple pour aller découvrir un pays, en pouvant travailler quand on veut pour financer son voyage.

Passeport avec PVT Australie

En plus du Canada, un(e) jeune français(e) peut partir avec un visa vacances-travail dans 5 autres pays :

  • Australie
  • Corée du Sud
  • Japon
  • Nouvelle-Zélande
  • Singapour

Voir la page officielle du gouvernement français qui liste les Accords Bilatéraux avec les 5 premiers de ces autres pays, et en complément voici le lien vers le PVT de Singapour réservé aux étudiants et diplômés universitaires.

Jusqu’à quel âge peut-on postuler ?

Contrairement à ces pays, où la limite d’âge est fixée à 30 ans, au Canada on reste jeune plus longtemps puisqu’on peut en profiter jusqu’à 35 ans !

Un point important néanmoins : que ce soit pour l’Australie,a Nouvelle-Zélande ou le Canada, c’est le même principe : on peut postuler jusqu’à l’âge limite au plus tard (30 ans pour l’Australie, 35 ans pour le Canada).

En fait, ça signifie qu’on peut postuler jusqu’à la veille de son 36ème anniversaire pour le PVT Canadien (ou du 31ème anniversaire pour les autres pays) ; après l’acceptation on a plusieurs mois (jusqu’à 1 an) pour entrer sur le territoire et activer le PVT.

Dans une certaine mesure, il est donc possible de dépasser la limite d’âge (c’est d’ailleurs ce que j’ai fait en Australie : j’ai postulé quelques mois avant mon 31ème anniversaire, y suit entré 3 mois après mon anniversaire, et j’aurai pu y resté jusqu’à 12 mois plus tard, soit jusqu’après mes 32 ans).

Expérience Internationale Canada

Le Canada a organisé son offre de programmes pour la jeunesse avec ses 27 pays partenaires dans ce qui s’appelle l’Expérience Internationale Canada (anciennement “Programme de Mobilité des Jeunes”)

Chaque année, le Canada ouvre des quotas (14.000 places en 2010 et 2011) qui sont réparties entre 4 catégories :

  • 7000 Visas Vavances-Travail (12 mois maximum, pas nécessaire d’avoir une offre d’emploi pour postuler)
  • 2100 Visas Jeunes Professionnels (18 mois maximum, il faut une offre d’emploi pour postuler)
  • 4700 Visas Stages (12 mois maximum, uniquement dans le cadre des études/d’une formation, il faut une offre de stage pour postuler)
  • 200 Visas Jobs d’été (3 mois maximum en été, il faut une offre d’emploi pour postuler)

carte administrative du canada

Bien qu’il y ait beaucoup plus de places en PVT que dans les autres catégories, c’est aussi celle qui part le plus vite car c’est le visa qui offre le plus de flexibilité : pour les quotas ouverts le 12 novembre 2010 (c’est à dire pour les jeunes qui arriveront au Canada en 2011), les 7000 places du quota ont été épuisées le 17 décembre 2010, soit à peine plus d’un mois plus tard !
L’année précédente, les places étaient épuisées au 9 février, donc clairement il y a beaucoup de jeunes français attirés par l’aventure canadienne.

Il est donc souhaitable de préparer les pièces de son dossier pour être prêt à les envoyer dès l’ouverture des quotas. Mais il est inutile d’utiliser les formulaires de l’année précédentes, puisqu’ils changent d’une année sur l’autre et vous serez obligé de télécharger les nouveaux formulaires pour pouvoir postuler.

A titre d’exemple, et pour aider à préparer votre dossier à l’avance, je vous propose ici de télécharger le formulaire de 3 pages qui permettait de postuler au Programme Vacances-Travail pour le Canada (quotas 2011) : cliquez ici pour voir le formulaire PVT2011 vierge au format PDF. La trousse complète avec le reste du dossier peut être téléchargée un peu plus bas dans l’article.

Les quotas partent beaucoup plus lentement pour les autres catégories : l’an dernier, il y avait encore de la place en juillet !

Attention à la lecture des quotas, car il est facile de se faire avoir : il ne faut pas se fier à la page d’accueil de l’EIC pour la France, mais bien rentrer dans la catégorie visée pour connaître le quota qui s’y applique.

A savoir : l’Australie et la Nouvelle-Zélande n’ont pas autant de demandes, et il est donc possible de postuler tout au long de l’année, ou presque.

PVT vs Visa Jeunes Professionnels

Le Visa Jeunes Professionnels est plus intéressant que le PVT pour plusieurs raisons :

  • c’est moins la cohue et on peut donc postuler plus tard dans l’année,
  • le visa peut durer jusqu’à 18 mois.

Néanmoins, le visa jeunes professionnels vous oblige à obtenir une offre d’emploi avant de partir (pas facile quand on ne connait pas le pays), et la durée du visa correspondra à la durée du contrat, donc si vous avez un contrat de 9 mois, votre visa sera de 9 mois également. A cet égard, le PVT est donc beaucoup plus souple, surtout pour un premier séjour long au Canada (je rappelle d’ailleurs que les français n’ont pas besoin de visa pour aller au Canada en tant que touriste, mais sans pouvoir travailler bien sûr !).

vivement les vacances pour travailler au soleil

Il est toutefois possible de participer 2 fois à l’Expérience Internationale Canada, pourvu que ça soit dans 2 catégories différentes ! En conclusion, il est intéressant de partir une première fois en PVT, de commencer à travailler et demander à l’employeur de vous embaucher à l’issue avec un contrat de 18 mois qui vous permettra d’obtenir un visa Jeunes Professionnels.

Les conditions

En 2011, les conditions de participation au PVT sont les suivantes :

  • être âgé de 18 à 35 ans
  • être de nationalité française et résider habituellement en France
  • être titulaire d’un passeport français valide
  • ne pas avoir déjà participé à cette catégorie
  • disposer de ressources financières suffisantes pour les trois premiers mois de votre séjour (700€ / 1 000$CAD par mois)
  • avoir une assurance maladie/hospitalisation/rapatriement valide pour la durée du séjour

Le dossier

Pour l’Australie et la Nouvelle-Zelande, les démarches se font intégralement en ligne. Pour le Canada néanmoins, il faut envoyer un dossier “papier” par la poste (aucun dossier déposé en personne ou faxé ne sera accepté).

mon dossier de résidence permanente, le PVT est moins épais !

Le dossier doit comporter les documents suivants DANS CET ORDRE :

  • Attestation de téléchargement : ce DOIT être la première page de votre dossier. Personnelle, cette page comporte le code barre et des informations pour le traitement de votre dossier. Cette page vient EN PLUS de la trousse : le lien pour la télécharger se trouve dans le message de téléchargement de la trousse.
  • Liste de contrôle : vous n’êtes pas obligé(e) de cocher les cases, mais faites-le pour montrer que vous n’avez rien oublié !
  • 1er exemplaire du formulaire EIC de 3 pages avec les 2 photos agraphées : A DATER ET SIGNER (signature identique au passeport). Les photographies doivent être conformes aux spécifications du Canada.
  • Photocopie du passeport : avant de postuler, assurez-vous que sa validité est suffisante ! Par exemple, pour partir en 2012, assurez-vous qu’il n’expire pas avant 2014 pour être certain(e) de profiter des 12 mois de visa. Si la validité n’est pas suffisante, il faudra le renouveler AVANT de postuler au PVT car il est nécessaire présenter le même passeport à la frontière.
  • Attestation de fonds : il faut prouver que vous avez 700€ par mois pour les 3 premiers mois, soit 2100€. Il y a 2 cas :
  • Cas n°1 : Vous avez assez d’argent sur votre compte, et vous demandez à votre banque de vous signer/dater/tamponner “l’Attestation de fonds – Candidat”
  • Cas n°2 : Une personne se porte garant pour vous et vous avez alors besoin de 3 documents : la photocopie de la carte d’identité de cette personne, une lettre d’engagement de cette personne et “l’Attestation de fonds – Tierce personne” signée/datée/tamponnée par la banque (attention ce n’est pas le même formulaire !)
  • Curriculum vitae (CV) complet et à jour : il doit comporter les dates de toutes vos expériences professionnelles et de vos formations (mois et année) ainsi que leur localisation (ville, pays).
  • 2ème exemplaire du formulaire EIC de 3 pages : C’est exactement le même que le premier (qu’il faut donc ), mais sans les photos
  • Formulaire de déclaration : A DATER ET SIGNER (signature identique au passeport).
  • Lettre de motivation : dans laquelle vous expliquez les raisons de votre demande de PVT.

Attention concernant l’attestation de fond : elle doit dater de moins de 3 mois au moment de la demande, mais aussi au moment du passage de la frontière ! Vous devrez donc éventuellement en demander une nouvelle avant de partir. Dans tous les cas, il est préférable d’en conserver une copie, voire l’original et dans ce cas d’envoyer une copie lisible dans votre dossier (c’est accepté).

Il faut donc s’y prendre un peu à l’avance pour préparer les documents, notamment en ce qui concerne la banque et les photos.
Chaque année, à la fin de l’été, l’ambassade met en ligne un lien permettant d’inscrire votre adresse email pour être averti(e) de l’ouverture des quotas pour l’année suivante. Je vous encourage vivement à le faire pour ne pas l’oublier !

Je vous propose ici de télécharger tout le dossier explicatif de 11 pages, avec les documents complémentaires, pour vous aider à préparer votre dossier : cliquez ici pour télécharger la trousse PVT en PDF

Les étapes et les délais

Voici la chronologie des événements :

  1. Dès l’ouverture des quotas (généralement en novembre pour l’année suivante), inscrivez votre email en ligne sur le formulaire dédié
  2. Validez votre adresse email en cliquant sur le lien reçu dans votre boite aux lettres électronique, et renseignez quelques informations personnelles (identité, département de résidence)
  3. Téléchargez la “trousse” en cliquant sur le lien reçu ensuite par email, idem pour l’attestation de téléchargement (vous avez besoin d’Adobe Reader pour cette étape). Dans les formulaires, les renseignements donnés à l’étape précédente sont pré-remplis.
  4. Complétez le dossier à l’écran : pensez à sauvegarder régulièrement ! Constituez votre dossier comme indiqué dans le chapitre précédent, imprimez les formulaires et datez/signez-les
  5. Envoyez votre dossier par courrier. Il n’est pas nécessaire d’envoyer en recommandé ; un courrier suivi est moins cher et vous confirmera la délivrance de votre dossier.
  6. Quelques jours plus tard, vous recevrez un email pour vous confirmer que le traitement de votre dossier a commencé, et vous annonce les délais qui s’appliquent à votre demande (généralement : 8 semaines, alors que j’ai obtenu le PVT Australien seulement 4 heures après avoir postulé en ligne !)
  7. Étape 1 : étude de votre dossier par l’Unité de Mobilité des Jeunes. C’est là qu’ils vérifient que vous correspondez aux critères et que votre dossier est complet.
  8. A la fin de cette étape, si votre dossier est accepté, vous recevrez un email d’acceptation conditionnelle vous donnant les instructions pour payer par virement : vous disposez de 10 jours pour le faire. Faites attention avec le virement : la somme change régulièrement (à cause du taux de change avec le dollar canadien), il faut donc absolument utiliser le montant indiqué dans l’email. De plus, il faut inclure un message dans le virement, ressemblant à ceci : “NOM PRENOM 01011990 ID12345″ : 01011990 étant votre date de naissance si vous êtes né(e) le 1er janvier 1990 et ID12345 est l’identifiant de votre dossier tel qu’il figure sur l’attestation de téléchargement (mais ils sont gentils ils vous le rappellent dans l’email ;-)
  9. L’étape 2 peut alors commencer : votre dossier passe entre les mains d’un officier d’immigration qui va faire quelques contrôles de sécurité et au final vous valider le visa.
  10. Dans certains cas (travail avec les enfants ou profession médicale), il y a une étape supplémentaire : la visite médicale qui vous sera demandée par l’officier le moment venu. Ceci rajoute 2 semaines environ au traitement de votre demande.
  11. Une fois votre dossier accepté, vous recevrez par email la lettre d’introduction qu’il faut présenter à la frontière canadienne pour activer votre PVT. Vous devez alors entrer sur le territoire Canadien entre le 1er janvier et le 31 décembre de l’année pour laquelle vous avez postulé.
  12. Lors de l’entrée sur le territoire, il faut impérativement présenter les documents suivants : lettre d’introduction, passeport, preuve d’assurance, et attestation de fonds ou relevé de compte récent (moins de 3 mois).
  13. Votre Visa Vacances Travail sera alors valide pendant 12 mois, félicitations ! Durant cette période, vous pourrez entrer et sortir librement du territoire canadien

visa vacances travail canada dans passeport

Deux dernières choses concernant l’entrée sur le territoire :

  • l’importation de biens est la même que pour tout le monde : consultez le site des Douanes Canada !
  • De plus, un officier pourra toujours vous refuser l’entrée si il/elle estime que vous risquez de ne pas en repartir ! Avoir un billet retour est quasiment obligatoire (la plupart des compagnies aériennes refuseront de vous embarquer sans présentation d’un billet retour), quoique je ne sais pas si ça s’applique aux PVT vu qu’on a l’attestation de fonds à présenter…

Les délais d’obtention

Concrètement, les délais annoncés vont de 5 à 8 semaines ; cette année, c’était 8 semaines pour le PVT. Cliquez ici pour voir les délais annoncés par l’ambassade.

Personnellement, voici les dates du traitement de ma demande de Visa Vacances-Travail traitée par l’ambassade du Canada à Paris pour participer à Expérience Internationale Canada en 2011 :

  • Ouverture des quotas PVT 2011 : 12 Novembre 2010
  • Envoi de mon dossier par la poste en courrier suivi : 22 novembre 2010
  • Réception du courrier suivi : 23 novembre 2010
  • Email accusant réception du dossier et lancement du traitement : 24 novembre 2010 (délai annoncé dans l’email : 8 semaines)
  • Email confirmant la fin de l’étape 1 et donnant la procédure pour le virement : 15 décembre 2010
  • Virement fait et preuve envoyée par le formulaire Internet :16 décembre 2010
  • Email confirmant la validité du virement et le lancement de l’étape 2 : 17 décembre 2010
  • Email avec la lettre d’introduction confirmant l’obtention du Visa : 24 décembre

En tout ça aura donc pris exactement 1 mois entre l’envoi de mon dossier et la réception de la lettre d’introduction : on est loin des 8 semaines annoncées ! Je ne sais pas si certaines demandes peuvent effectivement prendre aussi longtemps, ou si c’est juste une manière pour l’ambassade d’empêcher les sollicitations intempestives pour savoir où on est son dossier.

En ce qui me concerne, j’avais postulé au PVT alors que ma demande de résidence était déjà en cours ; le but était de pouvoir aller au Canada en attendant que cette demande aboutisse. Or j’ai reçu l’email me confirmant l’obtention de la résidence permanente le 23 décembre 2010 (joli cadeau de Noël) ! Malgré mes messages à l’ambassade pour annuler ma demande de PVT, j’ai obtenu celui-ci le lendemain, et je ne m’en servirai donc pas. Désolé à la personne dont je prends la place, je ne pouvais pas savoir (le délai annoncé début novembre pour le traitement de ma demande de résidence était de 9 mois)…

edit: 1 mois plus tard, j’ai finalement reçu un email de l’ambassade avec un lien vers un formulaire web pour donner mes coordonnées bancaires. En effet, ayant demandé l’annulation de mon PVT avant d’avoir obtenu la lettre d’introduction, je vais obtenir un remboursement des 110 euros… c’est une bonne nouvelle !

L’assurance rapatriement

Pour activer votre PVT à l’arrivée au Canada, il est nécessaire de présenter une assurance médicale rapatriement (évidemment, il est toujours préférable d’avoir une assurance quand on voyage, mais là c’est obligatoire !).

évacuation médicale en hélicoptère

Alors voici quelques choses à savoir à ce sujet :

  • Quelque soit l’assurance voyage, toutes partent du principe que vous êtes couvert dans votre pays d’origine (afin de pouvoir vous y renvoyer si la pathologie le permet, et ainsi c’est l’assurance maladie française qui prend le relais des frais)
  • Si vous appelez l’assurance maladie et que vous leur dites que vous partez de France plus de 3 mois, ils vous demanderont de leur renvoyer votre carte Vitale
  • Si vous exercez une profession salariée dépendant du régime général, vos droits à l’assurance maladie restent ouverts 12 mois après la fin de votre activité (je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres régimes)
  • Si vous possédez une carte de crédit Mastercard Gold ou Visa Premier, une assistance médicale/rapatriement est incluse mais SEULEMENT pour les 90 premiers jours du voyage
  • La plupart des assurance voyages doivent être prises AVANT le jour du départ (et parfois prennent fin dès le retour sur le territoire national, même temporairement). L’exception que je connais est World Nomads à laquelle on peut postuler en cours de voyage, et qu’on peut renouveler en ligne si le voyage dure plus longtemps que prévu. J’ai toujours été content de leur réactivité à mes questions, donc je les recommande même si leurs tarifs ont récemment augmenté.

La résidence permanente

Si vous désirez vous établir au Canada, il faut envisager de postuler pour la résidence permanente : ce statut vous permet de vivre et travailler au Canada (presque) comme un Canadien.
Et le faire durant son PVT : c’est possible ! J’ai lu les histoires de plusieurs personnes l’ayant fait, et je vous invite notamment à lire le très bon site de Juliette.

edit: voici le site officiel du CIC Canada qui explique comment faire pour postuler à la résidence permanente durant son PVT : http://www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/sejour-travail.asp

Quelques informations générales à savoir concernant la demande de résidence permanente (y compris hors PVT) :

  • Vous pouvez postuler depuis la France ou depuis le Canada
  • J’ai entendu dire que c’est plus rapide depuis le Canada. Néanmoins, l’avocat que j’ai consulté dans le cadre de mes démarches m’a indiqué qu’il était possible que ça pouvait poser problème de postuler pour un statut permanent alors qu’on est venu au Canada avec un visa temporaire. Il suffit de tomber sur un officier un peu chatouilleux qui renverra votre dossier à l’ambassade en France pour que votre demande prenne 2 ans de retard ! Cela étant dit, encore une fois, nombreux sont celles et ceux qui semblent l’avoir fait sans problème.
  • L’autre risque, c’est que les demandes traitées à l’intérieur du Canada ont un droit d’appel très restreint en cas de refus : seules les pièces jointes au dossier initial sont recevables par le juge, et aucun témoignage complémentaire ne peut être apporté (contrairement aux appels suite au rejet des demandes faites depuis l’étranger).
  • Il est légalement possible de postuler pour la résidence permanente depuis le Canada si on est dans une situation illégale. Une fois la demande en cours, il est possible de rester au Canada. Par contre, si vous quittez le Canada, rien ne garantit que vous pourrez y entrer à nouveau et vous êtes donc coincé là-bas, sans pouvoir travailler après l’expiration de votre PVT, en attendant que votre demande aboutisse!
  • Un point important : ce qu’on appelle “Dual Intent” en anglais, la “double intention”, reconnue légalement au Canada : ça signifie qu’on peut vouloir à la fois venir s’installer au Canada (et donc faire une demande de résidence permanente) tout en venant temporairement au Canada (en acceptant de quitter le territoire à l’issue de la validité de son visa). C’est sur cette base que j’ai postulé pour le PVT en ayant déjà lancé une demande de résidence permanente depuis la France.
  • Est-il possible de postuler depuis la France alors qu’on est en PVT au Canada ? Je ne sais pas !

Et peut-être qu’au final vous déciderez d’obtenir le passeport canadien, avec passage obligatoire par la cérémonie d’allégeance à la Reine du Canada !

Elisabeth 2, Reine du Canada

Voila, j’espère que ces informations vous seront utiles. N’hésitez pas à ajouter des informations en commentaire, je les ajouterai à l’article au fur et à mesure !


—— EDIT du 29 mars 2011: je viens de recevoir le message suivant, qui signifie donc que les formulaires donnés dans cet article sont obsolètes !

MESSAGE A L’INTENTION DES CANDIDATS N’AYANT PAS ENCORE ENVOYE UNE DEMANDE DE PARTICIPATION A EIC 2011

(Si vous avez déjà envoyé votre demande de participation cette année, nous vous prions de ne pas tenir compte du message ci-dessous.)

Bonjour,

Nous vous informons d’un important changement concernant les formulaires requis dans le cadre d’une demande de participation à l’initiative Expérience Internationale Canada (EIC) 2011.

Suite à la mise en place d’un nouveau système informatique par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC), les formulaires à inclure dans votre demande de participation à l’initiative EIC ont changé.

Si vous avez téléchargé une trousse de demande de participation 2011 mais ne nous avez pas encore envoyé votre demande, nous vous invitons à télécharger de nouveau votre trousse de demande de participation et à suivre attentivement les nouvelles instructions car vous pouvez dès à présent utiliser la version mise à jour de votre trousse.

Veuillez noter que nous n’accepterons pas d’ancien formulaire envoyé après le SAMEDI 30 AVRIL 2011 (le tampon de la poste en faisant foi). Assurez-vous que le tampon de la poste indique clairement et lisiblement la date d’envoi de votre dossier.

Nous vous remercions de votre compréhension et espérons pouvoir analyser votre demande de participation prochainement.

Cordialement,

Un Commentaire pour

“participer au Programme Vacances Travail (PVT) du Canada”

  1. Le 23 décembre 2010 à 12:30 Marie de Chapka a dit:

    Bonjour !
    Un beau projet et un très bel article sur le PVT Canada.

    Je me permet d’ajouter une information quant aux assurances world nomads n’est pas la seule à proposer un renouvellement même arrivé sur le territoire de destination. En effet, en tant que courtier d’assurance voyage (Chapka Assurance) nous assurons tous les ans plus de 5000 jeunes partant en PVT. Il faut effectivemment souscrire avant votre départ , de notre côté nous avons un module sur internet qui permet de souscrire en quelques minutes donc même la veille du départ pour les retardataires et il est possible de renouveler sur place.
    De plus, la couverture perdure 90 jours une fois rentré au bercail :-) (le temps de refaire ses papiers pour la sécurité sociale)

    Félicitations pour cet article très intéressant et très complet et bon périple au Canada.